Situé à 13 km de Monaco et à 10 km de Nice, Saint-Jean-Cap-Ferrat est un site d’exception et une des plus belles perles de la Méditerranée.

Dès le début des années 1900, un tourisme hivernal va se développer sur la Côte d’Azur. Grâce à son climat très doux, elle attire les riches familles étrangères comme les Anglais ou les Russes qui vont en faire une destination réputée. Saint-Jean-Cap-Ferrat devient très prisée suite à l’arrivée du Roi Léopold II et de l’aristocratie belge. Les premiers grands domaines sont alors édifiés. En 1904, l’Hôtel Le Panorama Palace (aujourd’hui Hôtel Royal Riviera*****) est bâti à l’entrée de la presqu’île. Sa situation géographique le place au centre des mondanités.

En 1908, le Grand-Hôtel du Cap-Ferrat est construit afin d’accueillir une clientèle cosmopolite fortunée, à la pointe du Cap-Ferrat.

Dans les années 1950, le tourisme devient plus estival et Saint-Jean-Cap-Ferrat une station balnéaire à la mode qui accueille des célébrités venues du monde entier. On peut citer notamment Edith Piaf, Charlie Chaplin, Elisabeth Taylor et Richard Burton, Jean-Paul Belmondo, Roger Moore, Tony Curtis, David Niven ou encore Romy Schneider qui s’y maria en 1966. Mais aussi des hommes politiques tels que le Général de Gaulle, Valéry Giscard d’Estaing, Raymond Barre, Winston Churchill, Georges Bush, Bill Clinton ou encore Boris Eltsine.

Encore aujourd’hui, sa tranquillité, sa douceur hivernale et ses palais en font un lieu de villégiature très prisé d’une aristocratie richissime et des grandes fortunes internationales.

Les lieux:

-Le port

Le Vieux Port, actuel Quai Lindbergh, a été construit par les forçats de Villefranche entre 1840 et 1876, véritable bijou du patrimoine maritime français. De 2016 à 2019, le port a été totalement rénové. Le port peut accueillir 562 bateaux. On y trouve de nombreux restaurants et commerces le long des quais.

-La Villa Ephrussi de Rotschild

Située entre Nice et Monaco, la villa Ephrussi de Rothschild est un des joyaux de la Côte d’Azur. Inspirée de l’architecture de la Renaissance italienne, cette demeure fut léguée en 1934 par la baronne Béatrice Ephrussi de Rothschild à l’Académie des beaux-arts. La villa présente des salons et des appartements privés regroupant de nombreuses œuvres d’art ; elle est entourée de neuf magnifiques jardins dominant la mer.